Le blog de Louis Porcher

Capital culturel

Sur le modèle du capital économique (et le capital social dont je parlerai ultérieurement), se caractérise par trois composantes : son volume (il est plus ou moins grand), sa diversité (il a telle ou telle structure), et la disponibilité qu’il montre à la gestion de la personne qui en est dotée : il peut être cultivé, accru, mais il peut être aussi gaspillé et diminué, comme il peut demeurer stagnant.

Socrate est-il mortel ?

Un jeune garçon, en classe de sixième, parle souvent avec moi, à propos de bottes, c’est-à-dire de choses et d’autres. Il aime bien et moi aussi. Il me demande, dans la conversation :

  • Qu’exerçais-tu, comme métier, avant d’être à la retraite ?
  • Prof.
  • Et de quoi ?

Il a raison. C’est nul de ne pas préciser ce que l’on enseignait. C’est mépriser l’interlocuteur.

  • De philo.
  • sophie ?

Encore un point pour lui. On n’a pas à tronçonner les mots. On n’a pas le feu aux fesses. Rien ne presse.

Socrate est-il mortel ?

Un jeune garçon, en classe de sixième, parle souvent avec moi, à propos de bottes, c’est-à-dire de choses et d’autres. Il aime bien et moi aussi. Il me demande, dans la conversation :

  • Qu’exerçais-tu, comme métier, avant d’être à la retraite ?
  • Prof.
  • Et de quoi ?

Il a raison. C’est nul de ne pas préciser ce que l’on enseignait. C’est mépriser l’interlocuteur.

  • De philo.
  • sophie ?

Encore un point pour lui. On n’a pas à tronçonner les mots. On n’a pas le feu aux fesses. Rien ne presse.

Le capital social

Si l’on considère que l’école a la charge de contribuer à insérer au mieux les élèves dans un contexte professionnel et social (ce qui ne va pas du tout de soi mais constitue une tendance lourde de l’époque, et cela se comprend dans un contexte de chômage massif), alors elle doit faire entrer le capital social dans ses préoccupations et ne plus rechigner à l’enseigner. Beaucoup de pédagogues encore répugnent à prendre en compte ce capital, réputé sale et non noble. Seul compterait le capital culturel. Simplement, c’est faux.

Culture

Bourdieu a fourni, me semble-t-il, la meilleure définition de la culture, en tout cas la plus opératoire, c’est-à-dire la plus facile à utiliser dans le monde concret et la plus utile. « La culture c’est la capacité à faire des différences ». Simple et puissant. On peut la retrouver, pratiquement telle quelle, dès l’apprentissage de la lecture. Avant qu’il n’apprenne à lire, l’enfant ne voit, sur une page, qu’un ensemble hétéroclite de tâches noires et blanches. Dès qu’il est attentif à différencier, les lettres et les mots apparaissent.

Pages

Subscribe to RSS - Le blog de Louis Porcher