On ne construit pas une éducation sur l'ignorance et le dogmatisme

L’association oeuvre depuis 32 ans pour une vision ouverte, décloisonnée, reliée, contextualisée de la langue française et de son enseignement à travers le monde, avec comme principe cardinal l’apprenant, quel qu’il soit, apte à construire ses connaissances et ses compétences du et en français au fil de ses expériences variées, en contexte de formation ou autre.

Ainsi, fidèle à son engagement, l’Asdifle a choisi de signer la tribune prenant position contre les propos de la Présidente du Conseil supérieur des programmes sur l’enseignement de la langue, et plus particulièrement de la grammaire à l’école.

Vous trouverez ici la tribune signée par des associations de linguistes et de didacticiens du français et publiée le 11 septembre 2018 ainsi que le lien vers l’entretien de la Présidente du CSP publié le 30 juin dernier qui a provoqué ce positionnement.