Comme un natif

L’expression a, durant des décennies, fait beaucoup de dégâts. Elle était courante dans les discours quotidiens de tous ceux qui parlent pour ne rien dire et se contentent de tonitruer des banalités. Mais, plus gravement, elle se mit à encombrer les enceintes scolaires, comme un mode de sélection capable de départager les bons élèves en langue vivante des moins bons. Parler comme un natif constituait le sommet de cette pyramide, l’indépassable, l’Everest.

Langues en récit

Une des difficultés traditionnelles de tout enseignement des langues consiste à amener les élèves à comprendre qu’une langue et une (générique) culture sont toujours non seulement étroitement et intrinsèquement liées, mais, en plus, intriquées, insérées l’une dans l’autre, souvent même indémêlables ou indissociables. Or, en considérant un enseignement comme relevant du storytelling, on crée des conditions optimales pour allier apprentissages linguistiques et apprentissages culturels.

Le français en Colombie

Appel à contribution - L’association colombienne des professeurs de français (Acolprof), adhérente de la FIPF, lance un appel à article sur la réintroduction du français en Colombie.

Pays :

Usage, utilité

Au fur et à mesure que les langues devenaient des composantes très concrètes de la vie quotidienne, et aussi un atout professionnel considérable, les normes de l’apprentissage s’en sont trouvées modifiées, progressivement et comme de manière invisible. Mais, malgré ce qui constituait de fait une pression, l’enseignement, lui, a beaucoup moins clairement changé. Il n’a pas suivi le mouvement et sa distance à l’utilité s’est, donc, mécaniquement, accrue.

Expolangues

AfficheLe vendredi 3 février 2012, l'Asdifle organise une table ronde sur le thème "Le français langue étrangère : l'instant et l'histoire", autour de Louis Porcher, professeur émérite de l'université de la Sorbonne, fondateur de l'Asdifle (sous réserve). Avec Laura Abou Haidar, Evelyne Bérard, Cécile Bruley, Lucile Cadet-Joseph, Manuela Pinto et Marion Tellier. Modérateur : Fabrice Barthélémy.

De 11 h 30 à 12 h 30, salle Camus.

Mots-clés :

Pages

Subscribe to Association de didactique du FLE RSS